Procès Verbal du CM du 20 avril 2016
PV+du+conseil+municipal+du+20+avril+2016
Document Adobe Acrobat 502.0 KB
Ordre du jour du Conseil Municipal du 20 avril 2016
CONVOCATION CONSEIL MUNICIPAL.pdf
Document Adobe Acrobat 256.0 KB
Procès Verbal du CM du 11 avril 2016
PV+du+Conseil+Municipal+11+avril+2016.pd
Document Adobe Acrobat 347.1 KB
Ordre du jour du Conseil Municipal du 11 avril 2016
convoc CM 11 avril.pdf
Document Adobe Acrobat 332.9 KB

RÉSUMÉ DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 AVRIL

  

Le dernier conseil municipal a eu lieu ce lundi 11 avril

en présence de 14 citoyens pour seulement 18 élus.

Voici les éléments notables de ce conseil municipal :

- Baisse des subventions aux associations, créant des tensions entre bénévoles, pour quelques centaines d 'euros économisées

- Augmentation de 16% des charges de personnel en 2 ans...

- Taux d'imposition inchangés pour l'année : une bonne nouvelle pour nos portefeuilles

- Quelques uns des travaux à venir : travaux au cinéma, améliorations dans les gîtes, équipement de chaque salle de classe d'un vidéoprojecteur, extension du columbarium,  fin du chantier du hall des sports, ponton handicapé en vue au Lac de Luc, salle de motricité et classes à la maternelle...

- les dépenses plus "litigieuses" : 4000 € pour l'étude de faisabilité de la maison de santé, 3000€ d'achat de déco de Noël (on devrait voir les décos de Pouillon depuis la lune!!), 30 000€ de frais notariés pour les achats de terrain, 15 000€ de frais d’acte et contentieux (litige amicale laïque), 480 000€ pour le transfert d’Intermarché...

- 562 040€ d'achats de terrains : Lesfauries, Bégu, Œuvre du berceau, Pendanx  Sarramagna, Pédariosse, remboursement Lehouze et bien sûr les 3 superbes verrues, euh pardon garages, du centre-bourg…(à noter que seulement 55 000€ sur 275 000€ sont payés cette année pour Pédariosse)

- quelques projets abandonnés (tiens donc...) : l'achat des minibus (jugé inopportun après consultation des assos), la Villa Verte (office Hlm pas intéressé, dommage pour nos migrants…)...

Après ce vote quasi unanime (au moins côté majorité!!) du budget, il a été voté aussi la création de 2 postes de contrat d’avenir : sur le principe, rien à dire, bien au contraire car il est important d‘aider ces jeunes peu ou pas diplômés. D’autant plus que la stagiairisation d’un précédent contrat d’avenir a été voté quelques minutes plus tard.

Mais quand on apprend, par l’équipe d’opposition, que cette embauche se fait au détriment d’un agent actuellement en CDD et dont le contrat au sein de l’école maternelle ne sera pas renouvelé, on trouve cela très très dommageable…

Dommageable pour les enfants, pour les enseignants, mais surtout pour cet agent qui semblait parfaitement faire l’affaire en remplacement d’un agent à la retraite… Les parents de la classe concernée ont d’ailleurs lancé une pétition en sa faveur

Et pour finir, les potins :

Mr le Maire aurait il été élu président de l'USP? Toujours est il que c'est lui qui est à l'initiative de la réunion des différentes entités de l'USP et qu'il faudra « nous » réunir à nouveau selon ses dires...

- 4 absents de la majorité (dont 1 non excusé) et bien sûr Mr Descazeaux qui se fait de plus en plus rare...

- Mr le Maire était très pressé durant cette séance, débitant notamment les achats de terrains à une vitesse fascinante!! Et clôturant la séance à peine le dernier vote terminé, omettant même les informations diverses!!

- le mot « communauté des communes » semble être un gros mot en conseil municipal : dès que la CCP apparaît dans un dossier ou dans une conversation, Mr le Maire et certains de ses élus se tendent, attaquant l’objectivité de la communauté, son désir de faire barrage aux projets pouillonnais notamment…Bizarre…

Subventions des associations pouillonnaises

 

Chacun ses choix

 

Depuis le début de son mandat, la nouvelle municipalité menée par P. Vilhem a voté 3 budgets prévisionnels pour les années 2014 (budget bâti par les anciens mais modifié par les nouveaux), 2015 et 2016.

La politique d’attribution des subventions aux associations pouillonnaises a changé ; dans un souci de vérité, nous avons comparé dans le tableau ci-dessous les montants alloués en 2013 (dernier budget traité par la majorité précédente) et celui du budget prévisionnel 2016.

En premier lieu, nous avons séparé les 10 268€ alloués à l’Office de Tourisme car l’OT n’est pas une association pouillonnaise et, au même titre que le CCAS, elle ne correspond pas aux critères "classiques" des associations bénévoles du village.

Ce tableau met en évidence une baisse de 11% soit environ 9000€ en 3 ans des sommes reversées par la commune ; les associations d’entraide et de solidarité subissent les plus grands reculs (-72%).

Seule l’aide aux enfants augmente, mais il faut noter que le montant est fonction des projets présentés et avait baissé en 2015.

Tous ces changements sont des choix de la nouvelle majorité du conseil municipal.

Le tissu associatif a toujours été une richesse sur la commune et la diversité de ses 50 associations est un atout pour le développement et la convivialité de notre village.

Alors pourquoi inverser la courbe ? Les associations risquent d'être obligées d’augmenter les cotisations des adhérents ou leurs tarifs pour contrer ces baisses.

Pour faire des économies ?

 C’est bien beau d’annoncer la baisse ou le gel des impôts locaux mais si c’est pour récupérer le manque à gagner en

· baissant les subventions, 

· augmentant les tarifs de location des salles pour les contribuables, 

· augmentant le prix des services aux pouillonnais comme les concessions au cimetière ou le ramassage du vert entre autres … 

Est-ce bien ce que les pouillonnais désirent vraiment ?

Est-ce bien le rôle de la commune ????

Economies …. Atout : prix

 

Il n'y a pas de petite économie, certes,  mais lorsque c'est au détriment de l'humain on dit STOP !!!

 

Un agent, salarié de la commune auprès des enfants, va bientôt voir son contrat se terminer. Pourquoi ?

Ce n’est pas qu’il ne travaille pas bien, au contraire, les parents l’ont même soutenu avec une pétition ! C’est juste parce, que dans le cadre d’une réorganisation de service qui implique plusieurs agents, il y a la possibilité d’avoir un salarié qui coûte moins cher en CAE au lieu d’un CDD.

Voilà en résumé comment le maire a présenté le sujet en conseil municipal. Cette proposition a été adoptée sans les voix des élus d'opposition.

C’est vrai qu’un CAE (contrat d’accompagnement à l’emploi) permet à l’employeur d’avoir une aide importante de l’Etat et de payer des charges patronales réduites, c’est vrai que cela permet à un demandeur d’emploi de bénéficier d’un poste pour lui permettre de se relancer. Mais le faire au détriment d’une personne déjà en place, c’est pousser la logique un peu trop loin pour profiter d’un effet d’aubaine financière. 

Le PAVE a été distribué dans les boîtes aux lettres de Pouillon.

Pour ceux qui souhaitent le lire sur ce site, cliquez ici.

Pour ceux qui le souhaitent, pensez à renvoyer le bon d'adhésion.

 ERRATUM : concernant l'article sur DAROCA, il faut lire le 10ème anniversaire du raid cyclotouriste Pouillon/Daroca et non le 10ème anniversaire du jumelage. Merci de votre compréhension.

Pouillon une autre vision sur FacebooK : suivez notre actualité, venez "liker" et vous abonner à notre page : https://www.facebook.com/pouillonuneautrevision?ref=aymt_homepage_panel

Les comptes-rendus des derniers conseils municipaux et conseils communautaires sont en ligne, cliquez ici pour le conseil municipal et cliquez ici pour le conseil communautaire

Compteur Global gratuit sans inscription