MONOPOLY : l’édition continue …..

Nous avons déjà expliqué l’attrait qu’exerce ce jeu sur les élus majoritaire au conseil municipal en matière d’urbanisme. Cette dépendance se confirme, lors du conseil municipal du 22 Janvier, la majorité a délibéré sur l’acquisition de parcelles appartenant au berceau de St Vincent de Paul. Ces terrains situés en zone agricole sont éloignés des limites de la zone urbaine (voir la carte des parcelles concernées).


Pourtant lors d’une réunion à la Communauté de Communes du 8 janvier 2015, où étaient présents Marie José Siberchicot ainsi que Jean Raymond Marquier et Maryse Goubay, les services juridiques ont rappelé le contexte légal  très limitatif en ce qui concerne le changement de parcelles agricoles en parcelles constructibles. Ils ont confirmé tout ce qu’avait posé Jean Raymond Marquier lors du conseil municipal du 8 décembre.


Peu importe, les réserves stratégiques de cette équipe sont sur 20 ou 30 ans … alors nous n’y comprenons rien et malgré toutes ces réserves, tous les élus de la majorité y compris Mme Siberchicot votent pour ces achats.

La délibération du 8 janvier représente encore  une somme de 23 000€, et contrairement aux affirmations de la majorité, ces terrains ne sont pour nous ni stratégiques ni opérationnels si l’on reprend les termes employés (voir la carte des parcelles concernées).


On peut s’interroger sur cette série d’acquisitions foncières qui s’apparentent plus à du gaspillage d’argent public (nos impôts) qu’à un intérêt public.

A ce jour plus de 100 000€ en moins d’une année ont été consacrés à des achats du même type (voir article sur Monopoly conseil municipal du 8 décembre). A ce rythme la commune sera en possession d’un patrimoine foncier conséquent mais dont l’utilité reste à démontrer. Par contre sur le terrain de Lehouze qui lui est propriété de la Commune aucun projet. On a même pu entendre un élu de la majorité dire aux élus d’opposition « et votre terrain de lehouze, vous en faites quoi maintenant ? » un élu d’opposition lui a répondu : « rien c’est vous qui décidez pas nous ! ».

La question est de savoir qui au final tirera des avantages de ces acquisitions foncières. Nous aurons alors le vrai gagnant du monopoly pouillonnais ….


TM et SDD


Le terrain de Lehouze


Ce terrain a été acheté en 2013 par la Commune de Pouillon aidée par l’EPFL (voir article sur l’EPFL coin juridique). Il est situé en face de la zone de sport. Il a été acheté pour 10 euros le m². C’est un terrain constructible immédiatement sur le PLU. Il restait à investir dans l’aménagement des terrains (assainissement, réseaux, voiries …). La vente des terrains se ferait au prix coûtant sans marge pour la Commune.


L’ancienne municipalité envisageait ensuite  la  vente de terrains à des tarifs modérés (environ 50 euros le m²) permettant la construction de logement en accession sociale à la propriété (coût du m2 bien moins élevé que dans un lotissement privé). Cela permettait aussi de réaliser un aménagement végétal au bas de la pente, le long de la R.D. 322 pour éviter les ruissellements et coulées de boue qui ont déjà causé des désagréments et même des dégâts à l’ensemble des installations sportives de Bientz (tennis, piscine, vestiaires, salles…). En accord avec la Communauté de Communes, l’ancienne municipalité envisageait  d’y accueillir la future crèche intercommunale.


Pourquoi ? Tout simplement pour permettre notamment à nos jeunes de construire sur la commune à un prix raisonnable, et peut être mettre un coup d'arrêt à la spéculation...

 


Berceau1.jpg
Image JPG 403.9 KB
Berceau2.jpg
Image JPG 234.9 KB
Berceau3.jpg
Image JPG 207.2 KB