Déshabiller Pierre pour habiller Paul : drôle de gestion municipale

Lors du conseil municipal du 1er juillet 2014, le sujet des subventions aux associations est revenu sur le tapis alors qu’il avait déjà été débattu lors du conseil municipal du 29 avril sur le budget.

Pourquoi ? Parce que, Oh surprise, certaines associations dont les subventions avaient été supprimées le 29 avril se voient en définitive allouées une dotation pour l’année 2014 ! Et puis, l’équipe majoritaire a décidé de valoriser la subvention de la section rugby de l’association USP (union sportive pouillonnaise).

Mais pour permettre cela, quelle proposition de la municipalité ? Ne pas toucher au budget global subventions et baisser la subvention de l’école musicale de 3.000 euros sur les 48.000 votés en avril.

 

Alors même si nous nous réjouissons des dotations octroyées aux associations sociales et à l'USP (même si se pose la question de la répartition de la somme allouée au sein des sections rugby, tennis, piscine …), nous ne pouvons cautionner la baisse de la dotation à l'école de Musique.

L’argument massue du Maire pour justifier cette baisse : « un trésor de guerre que la commune n'a pas à alimenter ».

 

Les élus d’opposition ont voté contre cette baisse. Pourquoi ?

 

- L’école de musique est une section de l'association musicale qui comprend aussi la banda Los Campesinos. Il est vrai que l’association a des réserves d'argent (chose normale lorsque l'on dispose d'une masse salariale de plus de 60.000 euros annuels). Pourtant aujourd’hui la subvention municipale ne couvre pas le montant des salaires des professeurs de l'école de musique. Le complément est versé par les participations financières des familles à l'éducation musicale de leurs enfants. Ce fonctionnement est sain.

 

- Lors des 2 derniers mandats le montant des subventions aux associations a été gelé. Les associations ont donc pleinement participé à la gestion rigoureuse du budget communal et ont fourni un effort important pour s'assurer de recettes supplémentaires nécessaires à leur bon fonctionnement. Pour l’association musicale, la solidarité financière de la section Banda Los Campesinos permet de combler le déficit de l'école de musique.

 

- L'école de musique à Pouillon joue véritablement son rôle de « mixité sociale », le coût de l'inscription est raisonnable et le fait de pratiquer de la musique dans notre village n'est pas un luxe (il suffit juste de voir les tarifs pratiqués dans d'autres villes).

 

Ainsi, grâce à la subvention communale et à la solidarité dont font preuve les Campesinos, l'accès à la musique reste raisonnable.

 

Qu’en sera-t-il demain ? Les droits d’inscription vont-ils augmenter ? Nos enfants vont-ils être les victimes de cette décision économique ?

 

La décision de diminuer cette subvention ne prend pas en compte tous ces éléments et c'est la raison pour laquelle les élus de l'opposition ont voté contre cette baisse. Ils n’ont pas été les seuls puisque 2 élues de la majorité ont également voté contre.

 

Avec eux nous disons NON à la baisse de la subvention de l'école de musique.

 

BT

 

 

Pour information, pour 2013, le montant de la subvention municipale versé à l’association musicale était de  de 48.734 euros son budget école de musique de 72.422 euros.

 

Les tarifs pratiqués par l’école de musique (extrait du document pour l’année 2014/2015)

 

 

Tarifs école de musique

Eveil musical

solfège

Solfège

instrument

Enfant de Pouillon

1 enfant

50€

70€

140 €

2 enf et +

 

105 €

210 €

Enfant hors Pouillon

1 enfant

80€

120 €

240 €

2 enf et +

 

180 €

360 €

Commentaires: 2
  • #2

    Arthur (mardi, 22 juillet 2014 13:55)

    J'ai toujours entendu dire ces dernières années (avec un Conseil municipal de gauche) que la subvention allouée à cette association était insuffisante, en particulier de la part de certains membres du bureau.
    Bizarrement depuis le changement de majorité, celle-ci est carrément réduite!!!
    A croire que les relais de cette association au sein de la majorité municipale n'ont aucune influence ou bien ont-ils peurs de leur "supérieur"?
    Mais bon certains sont spécialistes dans l'exercice du retournement de veste apparement...

  • #1

    pierre et marie Curie (vendredi, 11 juillet 2014 22:23)

    c est lamentable !

Le PAVE a été distribué dans les boîtes aux lettres de Pouillon.

Pour ceux qui souhaitent le lire sur ce site, cliquez ici.

Pour ceux qui le souhaitent, pensez à renvoyer le bon d'adhésion.

 ERRATUM : concernant l'article sur DAROCA, il faut lire le 10ème anniversaire du raid cyclotouriste Pouillon/Daroca et non le 10ème anniversaire du jumelage. Merci de votre compréhension.

Pouillon une autre vision sur FacebooK : suivez notre actualité, venez "liker" et vous abonner à notre page : https://www.facebook.com/pouillonuneautrevision?ref=aymt_homepage_panel

Les comptes-rendus des derniers conseils municipaux et conseils communautaires sont en ligne, cliquez ici pour le conseil municipal et cliquez ici pour le conseil communautaire

Compteur Global gratuit sans inscription