Article Sud Ouest - 16 avril 2014 Jean-Marc Lescoute prend le fauteuil - La composition du Conseil

Samedi matin, l'installation du Conseil de la Communauté de communes de la Chalosse de Pouillon s'est déroulée dans une atmosphère très détendue. Robert Dessalles, qui présidait cette instance intercommunale depuis 2001, a donné le ton. Il a rappelé son long cheminement. La transformation du Sivom cantonal en communauté, avec une première adhésion de sept communes, auxquelles se sont ajoutées par la suite Misson et Habas. Les débuts difficiles, avec la volonté de faire primer l'esprit collectif sur l'individualisme et la première décision importante prise en 2002, le passage à la TPU (taxe professionnelle unique) évitant la concurrence entre les communes.

Le président sortant a énuméré les différentes prises en charges et réalisations : rénovation et extension de la Chaumière fleurie et création de son unité Alzheimer ; mise aux normes du Centre de loisirs et construction de la ludothèque ; création des zones d'activités d'Aulons ; construction du siège ; distribution des fonds de concours d'un montant de 1 568 000 euros pour aider les travaux d'investissement des communes ; mise en place de services comme le CIAS, l'atelier informatique, le portage des repas, le transport à la demande et l'intégration de la crèche...

Des projets en cours

Robert Dessalles a conclu : « La situation financière est saine. Je quitte ma fonction avec nostalgie. Je formule le vœu que cette assemblée continue de fonctionner dans des débats sains avec pour objectif de servir. » Présidée par Henriette Dupré, aînée du Conseil, l'élection du président a permis de désigner à l'unanimité Jean-Marc Lescoute, de Gaas, qui a pris la parole : « Il faut que je sois à la hauteur de vos espérances. Je me considère comme un ancien, étant entré au Sivom, alors jeune maire, en 1995. Au cours des années écoulées, j'ai aimé travailler avec Robert Dessalles. J'ai été très sensible à ses qualités humaines, à sa rigueur, à son professionnalisme et à son ouverture d'esprit. Je pense que la communauté est aujourd'hui sur de bons rails. » Jean-Marc Lescoute a évoqué les projets intercommunaux en cours : structuration de la crèche ; établissement d'un document d'urbanisme ; création d'un office de tourisme ; mise en place d'un réseau de bibliothèques ; mise en place d'une interconnexion entre les personnels de la crèche, du centre de loisirs et de la maison de retraite ; prise en compte de l'aspect économique.

Michel Décla

Article Sud Ouest 16 avril 2014 - Le Conseil municipal a mis en place son organigramme

Mardi soir, au cours de sa première séance de travail, le Conseil municipal, installé le 29 avril, a mis en place, à l'unanimité, son organigramme. Il comprend six commissions : voirie, bâtiments, espaces verts ; vie locale et animations ; jeunesse, affaires scolaires et périscolaires ; urbanisme, vie économique, tourisme et finances ; information, communication et médiation ; action sociale.

S'ajoutent deux comités consultatifs. Le Conseil municipal d'enfants et de jeunes (CMEJ) et le comité consultatif du jumelage avec Daroca. Cinq membres du Conseil municipal siégeront au Conseil d'administration du Centre communal d'action sociale (CCAS). Trois membres du Conseil feront partie avec le maire de la commission d'appel d'offres.

La commune de Pouillon participe à plusieurs syndicats intercommunaux : le Sydec (eau, assainissement et électricité), le Sietom de la Chalosse (collecte et traitement des ordures ménagères), le Syndicat à vocation unique des Chênaies de l'Adour, le Syndicat des rivières du bassin-versant des Luys landais et l'Alpi (gestion du matériel informatique). Les délégués de la commune et leurs suppléants sont désignés.

La commune est membre de différents organismes : conseil des écoles maternelle et élémentaire, conseil d'administration du collège cantonal, CNAS, Association des amis des églises anciennes des Landes, Festival des abbayes. Ses représentants ont été choisis ainsi que le correspondant Défense.

Prochain Conseil, le 29 avril

Les moyens d'expression du groupe des élus minoritaires ont été évoqués. Jean-Raymond Marquier est son interlocuteur. Le groupe est autorisé à se réunir à la Maison des associations.

Un règlement intérieur sera mis en place avant le 28 septembre, régissant le fonctionnement du Conseil municipal et des commissions d'élus. Autre délibérations : la commune n'exerce pas son droit de préemption sur deux parcelles.

Les six commissions se réunissent cette semaine. Chacune d'elle comprend trois membres du groupe d'élus minoritaires ainsi que deux suppléants. Prochaine réunion du Conseil municipal, mardi 29 avril, à 20 h 30.

M. D.

Si vous souhaitez recevoir directement la lettre d'information de Pouillon une autre vision sur votre email, inscrivez-vous ci-dessous.

Compteur Global gratuit sans inscription