Communication ou désinformation.

16/11/2018

 

 

 

Suite à la parution d’un article dans notre quotidien Sud-Ouest du jeudi 15 Novembre, le maire démontre une fois de plus son art de la communication. Reconnaissons son mérite, nous avons des leçons à prendre de ce côté. Mais une fois le paraitre consommé, attachons nous à ces propos.

 

Il cite des revenus compris entre 200 et 1 500€ par mois pour une dizaine d’agriculteurs. Une projection financière annuelle sur ces bases donne entre  2 400 et 18 000€ par agriculteur.

 

Nous avons le détail des comptes 2016 et 2017 :

 

·        -  2016 : 19 726€ pour 3 exploitants agricoles

 

·        -  2017 : 36 885€ pour 5 exploitants agricoles

 

 

Précisions utiles, l’entretien de la voirie communale est pris en charge par le budget de la communauté. Cette dernière  verse à la commune de Pouillon 350€/km pour l’entretien des bas- côté (passage du broyeur et de l’épareuse), soit plus de 30 000€ par an. A cette somme s’ajoute la prise en charge d’un volant d’heures de pelle mécanique  pour le curage des fossés.

 

 

Un fossé par rapport aux déclarations du maire ! Mais comme on dit « cela ne mange pas de pain ». Il n’est pas interdit de s’arranger avec la vérité, les promesses et contres vérités n’engagent que ceux qui les croient.

 

 L’argument définitif nous laisse pantois : la commune est propre. Constat rapide qui concerne peut-être les routes en campagne mais qui n’a pas encore permis à la commune de trouver des solutions pour l’entretien du bourg et du cimetière malgré le temps dégagé à ses équipes municipales.

 

 

Il évoque également les nombreux habitats insalubres achetés, rénovés et vendus. Le seul habitat, non insalubre de surcroit, que la commune a vendu est l’ancien logement de la Poste. Logement acheté par l’ancienne municipalité afin de réaliser un appartement à loyer modéré. Il est vrai que la commune a acheté la maison « Berlin » pour la détruire et vendre une parcelle au prix du marché.

 

 

 La commune a  également acquis les biens de la succession Vignau Lous  rue Gambetta. L’argumentaire du maire était grandiose  lors de la séance du conseil municipal (13/09/2017) : il s’agissait rien de moins qu’un « intérêt majeur pour la mise en œuvre du projet de restructuration du centre bourg, de la politique locale de l’habitat ainsi que de la lutte contre l’insalubrité ».

 

Depuis, toiture refaite au-dessus de la caisse d’épargne, vente toujours en cours de la maison d’habitation. Soyons honnête, des travaux d’aménagement des appartements ont été réalisés mais avec des prix de locations trop élevés  malgré un discours volontariste soulignant la nécessité de  développer les locations à loyers modérés.

 

 

La comparaison avec une entreprise de travaux publics laisse à penser que la commune de Pouillon est gérée comme  telle. Quand on demande le nombre d’heures de travail en régie effectuées sur tel ou tel projet afin de quantifier le coût, la réponse est la suivante : on ne sait pas. Vous connaissez une entreprise qui gère ses chantiers sans connaitre le coût de la main d’œuvre ?

 

 

Qu’une équipe municipale communique sur ces actions fait partie de la logique des choses, nous avons fait de même par le passé, mais le mensonge érigé en vérité n’en reste pas moins un mensonge.

 

 

Les élus d’opposition.

 

Sud Ouest 15 novembre

Voilà le projet qui a retenu l'attention du jury RMC :

 

Patrick Wilhem, le maire de Pouillon, fait travailler les agriculteurs de sa commune pour entretenir les routes, les fossés et les espaces verts. Il sera invité sur RMC ce jeudi midi, dans le cadre du "Grand Prix des maires"

Parfois, les petites idées méritent les heures de grande écoute. Le maire de Pouillon, Patrick Wilhem, sera l’invité d’Éric Brunet dans son show « Radio Brunet », ce jeudi à partir de 12 heures sur RMC. En effet, la radio a lancé, le 27 août dernier, le premier concours national « Grand Prix des maires ».

Ce prix met à l’honneur maires et élus qui, localement, réalisent des projets ambitieux et innovent, afin d’améliorer la vie de leurs concitoyens. Et le premier édile de Pouillon, élu depuis quatre ans, a trouvé la solution pour proposer un revenu complémentaire aux agriculteurs de la commune, déjà durement touchés par la grippe aviaire. « Tous les six ans, le nombre d’agriculteurs sur ma commune est divisé par deux. En parallèle, la commune est très étendue, nous avons plus de 100 kilomètres de voirie. J’ai donc décidé de proposer à une dizaine d’agriculteurs en difficulté d’effectuer des petits travaux pour la commune, rémunérés à l’heure. »

De 200 à 1 500 euros

Certains ont joué le jeu, ils ont acheté une épareuse, et se sont mis au travail, quelques heures par semaine. « Certains gagnent 200 euros en plus par mois, d’autres jusqu’à 1 500 euros. La commune n’avait qu’un seul tracteur, les agriculteurs travaillent en “marguerite” autour du village, parfois à cinq ou six simultanément, et la commune est propre. »

Que deviennent les agents communaux de Montfort qui réalisaient autrefois ces travaux ? « Je les utilise pour d’autres tâches, j’effectue énormément de travaux en régie, donc j’ai besoin de nombreux corps de métier. J’ai embauché des agents pour ces compétences, et j’ai commencé à racheter de nombreux habitats insalubres sur la commune. Je les rénove et nous les mettons ensuite en vente. Ma mairie fonctionne un peu, parfois, comme une entreprise de travaux publics, mais je fais aussi travailler des entrepreneurs locaux sur des chantiers plus spécialisés, sans oublier de faire des appels d’offres. »

La ville de Pouillon a donc été nommée pour ce concours dans la catégorie « développement économique » pour son projet autour de l’entretien réalisé par les agriculteurs. « J’optimise les coûts de fonctionnement, je permets à des agriculteurs d’avoir un complément de revenu et je libère du temps pour faire des travaux en régie, qui coûtent évidemment bien moins cher », explique Patrick Wilhem.

Le 21 novembre prochain aura lieu la cérémonie du « Grand Prix des maires », à Paris, au Lido, et le maire de Pouillon sera peut-être sélectionné. François Baroin, maire de Troyes et président de l’Association des maires de France, sera présent lors de cette soirée.

DÉCLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN DE 1789 SUR LE MUR DE LA FONTAINE MUNICIPALE INAUGURÉE CE DIMANCHE

A MÉDITER...

Si vous souhaitez recevoir directement la lettre d'information de Pouillon une autre vision sur votre email, inscrivez-vous ci-dessous.

convocation conseil municipal 22 octobre
thumbnail_V__75A5.jpg
Image JPG 82.9 KB

24/07/2018 : Comptes rendus des conseils municipaux,

Cliquez ici

le site officiel de la mairie est à jour aussi !

 

Pour rappel : L2121-25 du code général des collectivités territoriales « Dans un délai d'une semaine suivant la séance, le compte rendu de la séance du conseil municipal est affiché à la mairie et mis en ligne sur le site internet de la commune, lorsqu'il existe. ».

Achats immobiliers par la Municipalité depuis 2014 : La carte mise à jour  

1 766 313 euros engagés

Données budgétaires - les tableaux issus du site de la DGCL (direction générale des collectivités locales ) et de la mairie - cliquez ici

ARCHIVES ARTICLES

 

Comme vous nous demandez souvent comment accéder à nos anciens articles, vous les trouverez dans notre nouvelle rubrique "Archives articles".

Vous en trouverez d'autres dans la rubrique "Les conseils municipaux".

Bonne lecture!

CONSEILS COMMUNAUTAIRES

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir les compte-rendus des conseils communautaires

Profitez en aussi pour découvrir le site de la communauté de communes.

Bonne lecture

https://www.pays-orthe-arrigans.fr/communaute-de-communes/fonctionnement/les-deliberations-du-conseil.html

Le PAVE a été distribué dans les boîtes aux lettres de Pouillon.

Pour ceux qui souhaitent le lire sur ce site, cliquez ici.

Pour ceux qui le souhaitent, pensez à renvoyer le bon d'adhésion.

 ERRATUM : concernant l'article sur DAROCA, il faut lire le 10ème anniversaire du raid cyclotouriste Pouillon/Daroca et non le 10ème anniversaire du jumelage. Merci de votre compréhension.

Pouillon une autre vision sur FacebooK : suivez notre actualité, venez "liker" et vous abonner à notre page : https://www.facebook.com/pouillonuneautrevision?ref=aymt_homepage_panel

Les comptes-rendus des derniers conseils municipaux et conseils communautaires sont en ligne, cliquez ici pour le conseil municipal et cliquez ici pour le conseil communautaire

Compteur Global gratuit sans inscription